Les Entreprises Coopérative Jeunesses

L’insertion, la participation et l’émancipation des jeunesses de notre territoire sont de façon permanente au centre de nos préoccupations, et en particulier par le biais de la création d’activités.  

C’est un enjeu prépondérant pour nous qui tient aussi à la transmission des valeurs de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). De multiples actions avec nos partenaires ont été développées à destination des jeunes et de leur autonomisation.  

C’est dans ce sens qu’avec nos partenaires et au sein de la CAE Interstices nous avons développé le concept d’Entreprises Coopératives Jeunesses (ECJ) dès 2019 avec le Metroloco : renforcer le pouvoir d’agir des jeunes sur leur avenir et leur territoire, entreprendre collectivement, être porteur d’une activité au service des transitions, associer tout le monde au processus de décision, répartir équitablement les richesses créées, coopérer, participer d’un regard positif sur la jeunesse, leur accorder la confiance nécessaire à l’expression de tout leur potentiel, sont les intentions de ce projet auprès des jeunes impliqué.es.  

Le Metroloco, 1ère Entreprise Coopérative Jeunesse 

Avec un support d’activité de restauration légère sur la placette du Métro à Tarnos, le Metroloco permet chaque été à une dizaine de jeunes de 16 à 26 ans de se tester sur la cogestion d’un restaurant/snack de plage qui fonctionne quasi exclusivement avec des produits issus des circuits alimentaires de proximité. L’équipe de coopérant.es qui gère l’outil de production prend en charge, grâce à un accompagnement dédié, au fur et à mesure l’ensemble des tâches inhérente à la gestion d’entreprise : stratégie commerciale, tarification, planification, gestion des stocks, lien avec les producteurs et fournisseurs locaux, en plus des compétences en cuisine et service qu’ils et elles apprennent en faisant. Le Metroloco est depuis le départ porté juridiquement par la SCIC Coopérative d’Activités et d’Emplois Interstices Sud Aquitaine.

Recherche & développement

Un important travail de recherche a également été fourni par le groupe projet COOPEEC et l’ESPER autour des notions de pouvoir d’agir individuel, collectif et territorial que génère le Metroloco.

Le déploiement des ECJ

Au-delà de sa participation à cette première expérience le CBE intervient plus spécifiquement sur le déploiement des ECJ à l’échelle Sud Aquitaine en accompagnant d’autres structures pour partie membres du PTCE Sud Aquitaine désireuses de co-porter un tel outil, mais aussi en transfert d’ingénierie vers d’autres territoires hors sud aquitaine, le tout dans un souci de diffusion des intentions et effets du projet. 

Le restaurant Metroloco vu des dunes - crédit photo Florian-Rayneau

Les ECJ, leviers de coopération territoriale

L’une des finalités de l’ECJ est d’être un levier de coopération territoriale. En ce sens elle associe un certain nombre de professionnel.les dans un « collectif ressources », qui est lui-même coordonné par un premier cercle de quelques structures co-porteuses de l’expérimentation. 

Les structures fondatrices du concept aux côtés du CBE

Les structures du PTCE parties prenantes du déploiement  

Les structures partenaires  

Les réseaux qui soutiennent le déploiement 

Aurélien Malphettes, Coordinateur Entreprises Coopératives Jeunesses - crédit photo Florian Rayneau

Aurélien MALPHETTE

Coordinateur Entreprises Coopératives Jeunesses

Retour en haut