La mise en place d’une fonction Recherche et Développement a permis de nouer des liens avec plusieurs centres de recherche, dont le centre Emile Durkheim (Unité mixte Sciences Po Bordeaux/CNRS), le CIS Crisalidh et l’association Alpesolidaires, avec lesquels a été élaboré un cadre de travail commun. En coopération directe avec les chercheur.se.s, a été construit une méthode collective de recherche et développement, alternant séminaires de mise en commun et d’enrichissement, enquêtes de terrain et groupes de production. La démarche intègre le mot “Développement” car elle permet de s’appuyer directement sur les apports de la réflexion pour concevoir et outiller notre mode d’action sur le terrain, un “développement” local.

Cette démarche de Recherche et Développement s’inscrit dans les objectifs suivants :

  • analyser notre mode de développement, réfléchir sur le développement déjà réalisé et ce que l’on souhaite faire évoluer ;
  • dégager des repères sur la coopération territoriale pratiquée pour la mettre en relief ;
  • favoriser le changement d’échelle ;
  • contribuer à faire vivre une culture commune entre les organisations et les personnes, favorisant le partage et la pérennisation de notre action ;
  • renforcer notre capacité à générer de l’innovation sociale : innovations organisationnelles, innovations dans les réponses produites et dans le mode de coopération territoriale lui-même.

Ces travaux portent sur 3 axes principaux de réflexion et de développement :

  • comprendre et analyser la coopération territoriale : processus de mobilisation, territoire, gouvernance ;
  • modèle économique de coopération territoriale ;
  • évaluer les effets produits par la coopération sur le territoire (utilité sociale, plus-value socio-économique).

 

Pour la recherche et le développement

Share This